La carte de la Mort suscite beaucoup d’angoisse. Tellement qu’elle a donné une très mauvaise réputation au tarot au fil des siècles. Malheureusement, des « diseuses de bonne aventure » mal intentionnées ont entretenu des superstitions dans le but d’utiliser le tarot pour faire de l’argent. Et ça fonctionne encore. Dans ce billet, je veux définitivement faire éclater cette vision négative du tarot en général, et de la carte de la Mort en particulier, pour vous faire voir son côté lumière.

Prenez note :

Tous mes billets sont écrits en texte féminin pour respecter la majorité de ma clientèle qui est féminine, mais leurs messages s’adressent autant aux hommes qu’aux femmes.


Toutefois, avant de vous parler de la carte de la Mort, je veux faire le point sur les présages de mort physique.

Prémonition et prédiction, la différence

Tout d’abord, j’aimerais donner une explication à l’expérience de cette personne qui a vécu un présage avec la carte de la Mort. Et je veux qu’on y réfléchisse sérieusement quand on utilise le tarot.

Je fais une nette distinction entre une prémonition et une prédiction.

Prémonition et prédiction

Une prémonition c’est un message de l’intuition. On peut le définir par un avertissement inexplicable qui s’impose à la conscience, et fait connaître un événement à l’avance ou à distance.

Quant à la prédiction, c’est un geste que l’on fait par choix. C’est l’action de prédire au moyen de la divination, de l’intuition ou d’un autre moyen occulte.

La prémonition nous est communiquée par intuition, par ressenti. On ne l’a pas nécessairement demandé.

La prédiction est le choix que l’on fait de vouloir communiquer ces messages qui nous viennent de l’intuition. 

En d’autres mots, si vous êtes très intuitive, vous pourriez capter les énergies d’une personne qui est sur le point de quitter le plan terrestre.

Par conséquent, cela vous appartient de vouloir communiquer un tel présage ou non.

Le tarot comme canal de communication

D’ailleurs, si tel est le cas, vous allez capter ces messages que vous le vouliez ou non, par le biais de plusieurs canaux de communication, comme le tarot, les rêves, les synchronicités, les oiseaux, le Ouija, la boule de cristal, et même les feuilles de thé, si ça se trouve.

Alors, selon votre canal de communication le plus accessible pour vous, ce message de mort vous sera donné. Cela veut dire que le tarot pourrait vous transmettre ce message si vous l’utilisez comme je le fais régulièrement.

C’est ce qui est arrivé à cette dame. Elle a ressenti fortement cette énergie qui lui tournait autour, car elle était proche émotionnellement de cette personne. Elle est intuitive et elle utilise le tarot comme canal de communication. Alors, la carte de la Mort s’est présentée plusieurs fois pour l’informer que cette énergie rôde autour d’elle.

Par ailleurs, je parle toujours du tarot comme étant un capteur d’énergie. Cependant, dans la vie, des événements négatifs surviennent autant que les événements positifs. Alors, si on utilise le tarot pour prédire les événements, il faut être prête à recevoir les réponses.

C’est là où le choix de prédire son futur ou le futur des autres devient important.

Plusieurs cartes de tarot peuvent annoncer la mort

D’ailleurs, je veux souligner le fait que la mort physique peut s’annoncer avec plusieurs cartes de tarot. Voici comment je l’ai vécu dans mon expérience de tarologue.

Le Dix de Pentacle et les funérailles

Par exemple, j’ai vu 2 fois la mort avec le Dix de Pentacle. C’est très logique, car cette carte souligne la dernière étape de la vie, le plein accomplissement. La présence de la famille élargie sur cette carte rappelle les rassemblements funéraires.

le-monde

Le Monde et l'accomplissement d'une vie

Aussi, une autre fois avec la carte le Monde. Cet arcane raconte la fin du cheminement du Fou, soit dans un cycle, soit dans son incarnation.

3-de-baton

Les cartes de départ

Avec la carte du Trois de Bâton. Là encore, on est en présence d’un départ vers un horizon qui semble infini. Il en est de même pour toutes les cartes qui annoncent un départ, un voyage.

Et une autre fois, je l’ai vécu avec une majorité de pentacles qui suggérait fortement une planification financière dans un contexte d’héritage. Au départ, comme c’était un tarot sur la santé, je ne comprenais pas trop cette majorité de pentacles. Plus tard, j’ai su que la personne était en phase terminale de cancer, mais elle ne le savait pas au moment de ce tarot.

En vérité, je vous raconte tout ça pour vous dire que les énergies de mort peuvent apparaître sous différentes cartes dans le tarot.

Toutefois, j’ai fait le choix de ne jamais annoncer la mort, ni autre menace catastrophique, dans les lectures de tarot. Je ne fais pas de prédiction. Point à la ligne.

Si vous possédez des dons d'intuition, c'est normal de capter ces énergies. Ce n'est pas différent que de capter des énergies d'amour, de rencontres, de conflits, etc. La mort fait partie de la vie. 

Le tarot : un outil de croissance

Cependant, je crois fortement que le tarot est d’abord et avant tout un outil pour promouvoir la vie et la croissance. En alimentant la peur de cette carte de la Mort, on oublie le message extraordinaire de croissance que cette carte peut nous donner.

À cause de cela, j’ai choisi de me servir du tarot uniquement dans un but de croissance personnelle. Je veux apporter le message le plus courant, le plus lumineux et le plus probable de cette carte afin d’aider les gens à cheminer. En bref, ce qui motive ma pratique c’est l’aide, la lumière, la compassion, et non la peur.

En outre, ça ne donne rien d’annoncer la mort sur le plan de la croissance personnelle, c’est même dangereux sur un plan psychologique. Par contre, je veux aider les gens à prendre conscience que les deuils de la vie nous font grandir, et qu’il est parfois nécessaire de faire des choix douloureux pour avancer, et c’est le message de cette carte dans le tarot de croissance.

La carte de la Mort raconte la métamorphose du Fou

Dans un sens plus large, le tarot raconte l’histoire du Fou sur le chemin de la lumière, et la carte de la Mort ne termine pas son périple. Bien au contraire, la Mort, le Diable, la Tour et la Lune viennent ciseler son âme pour qu’il s’accomplisse comme âme spirituelle dans une aventure humaine jusqu’au Monde, où il a la chance de continuer pour un nouveau cycle, ici-bas ou ailleurs.

De plus, si elle voulait annoncer la mort physique, l’odyssée du Fou s’arrêterait à la carte de la Mort. Cependant, les premiers auteurs du tarot ne voulaient pas transmettre cet enseignement comme étant l’expression de la mort physique. Ils voulaient parler de métamorphose.

Ainsi, je fonde mon interprétation du tarot sur la croissance et la lumière, et non sur la divination et ses messages de peur ou de faux espoirs. Je préfère croire que nous sommes responsables de nos vies jusqu’à la fin, et c’est le tarot que j’ai choisi de pratiquer.

La chenille qui devient papillon

Alors, si vous voulez vous représenter la Mort d’une belle façon, voici mon interprétation. La carte de la Mort doit se comparer à la métamorphose de la chenille qui devient papillon. En effet, la chenille laisse derrière elle ce lourd corps qui s’accroche tant bien que mal à la verdure environnante pour subir une transformation majeure. Ainsi, dans le mystère et la noirceur du cocon qui lui sert de matrice, la chenille devient momentanément vulnérable. Malgré cela, la magie de la vie va s’opérer pour faire naître un papillon qui virevoltera en toute légèreté dans la lumière de l’été.

Donc, la carte de la Mort ressemble à cette chenille qui doit laisser sa vie derrière elle pour accéder à ce nouvel état d’être. Chez les humains, c’est le même défi qui se présente au cours de leur vie. On doit se débarrasser de tout ce qui est lourd, ou de tout ce qui nous empêche d’avancer dans la vie. Il faut rejeter les fausses croyances, faire le deuil de certains rêves, s’éloigner de relations toxiques, ou mettre fin à une situation nuisible pour enfin se parer de nouvelles ailes qui nous feront enfin voler vers notre destin.

De même, si c’est inévitable pour évoluer, si c’est pénible comme situation, si ça fait mal en plus, la carte de la Mort est à l’œuvre. 

La carte de la Mort sert d’avertissement

En effet, cette carte suggère que vous vous accrochez à cette chose lourde qui empoisonne votre vie. Elle vous invite à faire le choix de vous départir de cette chose, sinon la vie s’en charge. À la différence de la chenille qui n’a pas le choix de se métamorphoser, l’être humain possède un libre arbitre. Il peut faire le choix de grandir ou non. Cependant, il arrive très souvent qu’il ne le fasse pas, du moins consciemment.

Voici un extrait de l’explication que j’en donne sur la page consacrée à cette carte :

« Par conséquent, la façon dont nous vivrons cette transformation vers le mieux dépend d’ailleurs de l’entêtement à garder dans sa vie des éléments qui empêchent la croissance. Pour que cette transformation puisse s’effectuer, cet arcane illustre deux conditions nécessaires.
Premièrement, quelque chose devra effectivement mourir. Il faut le voir dans le sens d’une fin, d’un retrait, d’une situation qui a accompli son cycle. C’est l’adage du grain qui doit mourir avant de produire un arbre. Le grain doit subir une transformation radicale avant d’évoluer vers l’arbre qu’il est appelé à devenir. Idem pour la chenille.
Deuxièmement, cet arcane exprime un caractère inéluctable, pas nécessairement soudain, d’une situation que l’on ne peut éviter. La notion de lâcher-prise accompagne toujours cette carte de tarot.
Cependant, malgré l’aspect définitif qu’apporte cette carte, l’espoir sert de phare. En effet, cet arcane est souvent illustré avec une pointe de lumière qui sert de guide au moment de la transformation. Même si le passage se produit avec difficulté, la lumière nous indique que ça vaut la peine de continuer le chemin vers elle. C’est “la lumière au bout du tunnel”.
Évidemment, la peur associée à cet arcane n’est pas sans rappeler l’angoisse qui accompagne les changements dans nos vies. Cette angoisse est bel et bien réelle.
Cependant, malgré la peur, il ne peut y avoir de croissance sans ces changements nécessaires. Parce que l’absence de mouvement, c’est la mort. »

Pour en finir avec la Mort

En conséquence, j’espère que vous en aurez fini avec la peur des présages de morts avec cette carte de la Mort. Bien que ce soit toujours possible de vivre ces prémonitions, ce n’est pas la signification première de cette carte, et elle n’est pas la seule à servir d’outil de communication pour les présages.

Quand on fait de la divination avec le tarot, il faut aussi apprendre à vivre avec les réponses qui ne sont pas toujours positives. Et les risques de se tromper sont très grands, car le futur n’est pas fixe.

C’est la raison pour laquelle j’ai choisi l’approche du tarot de croissance, car il sert d’outil à la croissance personnelle et spirituelle. Il nous donne le pouvoir de prendre le contrôle sur notre vie, et de construire le futur que l’on désire.

En outre, la carte de la Mort nous donne l’occasion de grandir, et c’est ce message que j’ai choisi de transmettre.

Pour finir, dites-moi ce que vous en pensez. Je serais curieuse d'avoir votre impression sur cette carte et votre philosophie de la prédiction dans le tarot.

Que la lumière du tarot vous accompagne !

Abonnez-vous à mon infolettre pour en savoir plus sur le tarot

Et téléchargez gratuitement votre aide-mémoire des cartes mineures en un clin d'oeil

>