Annie Leblond
Le chemin cosmique du Fou nous raconte l’Odyssée du Fou expliqué autrement. C’est une belle autre façon de connaître les étapes de l’évolution du Fou dans le tarot. Non seulement je vous le présente dans ce billet, mais je vous propose aussi un exercice que vous pourrez télécharger à la fin de cette page. Cependant, prenez note que j’ai déjà mentionné le chemin cosmique sous l’appellation du « chemin solaire et chemin lunaire du Fou » dans les 78 secrets du tarot, mais pour plus de clarté, je l’ai rebaptisé « le chemin cosmique ».

L’Odyssée du Fou raconté autrement

Comme vous le savez sans doute déjà, les arcanes majeurs du tarot racontent l’Odyssée du Fou, soit le cheminement de l’âme humaine dans la matière. Ainsi, les arcanes majeurs représentent toutes les étapes de ce cheminement qui commence avec l’incarnation du Fou sur la Terre jusqu’à son retour vers la Source. Alors, à partir du Magicien, le Fou commence les leçons de son évolution qui culmineront avec le Monde.

Toutefois, contrairement à l’Odyssée du Fou qui se raconte carte par carte, le chemin cosmique se raconte par groupes de cartes qui illustrent les différentes étapes de l’évolution du Fou. 

Un processus d’apprentissage par le mythe

Comme il est inutile d’apprendre des définitions par cœur qui ne servent qu’à limiter notre vision du tarot, il est important d’utiliser des procédés mnémotechniques (qui vient de la mémoire) pour créer ce que j’appelle des bases de données mémorielles du tarot. Ces bases de données sont tout simplement les connaissances que l’on cumule à partir de nos lectures et nos expérimentations avec le tarot.

On apprend mieux si on réussit à associer les cartes de tarot avec la vraie vie. En ce sens, l’Odyssée du Fou reprend les bases de ce que Joseph Campbell, l’expert très connu en mythologie, appelle le monomythe, soit le mythe du voyage du héros.

Donc, toutes les façons qui nous permettent de connecter personnellement avec les cartes de tarot et avec leurs messages favorisent leur mémorisation. Dans le fond, on mémorise les cartes sans le savoir, car on s’approprie tout simplement leurs leçons qui deviennent des projections de nos expériences personnelles

Le chemin cosmique du Fou expliqué

Tout d’abord, je vous résume le chemin cosmique du Fou, et ensuite, je vous propose le détail. Comme mentionné précédemment, le chemin cosmique décrit l’évolution du Fou répartie sur deux axes, l’une exposant le chemin solaire, et l’autre décrivant la partie lunaire, d’où l’appellation du chemin cosmique.

Ainsi, le chemin solaire commence avec l’incarnation du Fou et se déploie jusqu’à la Roue de Fortune d’où se produit un basculement dans son évolution. Ce basculement amène le Fou à entreprendre la 2e partie de son odyssée jusqu’à la Lune; c’est le chemin lunaire. Puis c’est l’Éveil, le retour vers la lumière représentée par le Soleil. Finalement, les deux dernières cartes préparent le Fou à entamer le prochain cycle.

Le chemin solaire | Un cycle de 10 arcanes

Tout particulièrement, les 10 premières cartes du tarot représentent le CHEMIN SOLAIRE puisque ces arcanes illustrent les rencontres du Fou, et ses premières expériences qui forgeront son identité, et le prépareront pour la suite de son évolution.

Cette partie du cheminement du Fou marque l’influence de l’environnement pour son évolution, d’où le principe yang qui s’applique. Ainsi, l’énergie yang circule à partir de tout ce qui provient de l’extérieur. En ce sens, la lumière solaire illustre le mieux cette énergie.

C’est intéressant de noter le nombre 10 qui reprend l’idée du cheminement par la numérologie que l’on retrouve avec les suites numérotées (cartes mineures de 1 à 10).

Cependant, pour le chemin solaire, la numérologie commence avec le chiffre zéro, le chiffre du Fou, pour aboutir au chiffre 9. Par contre, le cheminement en 10 étapes s’applique tout autant.

Le basculement vers le chemin lunaire

Un autre cycle de 10 arcanes

Lorsque le Fou atteint la Roue de Fortune, il bascule dans un nouveau cycle surnommé le CHEMIN LUNAIRE, où il aura à vaincre ses démons, et à surmonter ses peurs. Au bout de ces épreuves, la lumière du Soleil surgira comme une promesse qui se concrétisera par le Monde.

Par ailleurs, ce chemin est aussi ponctué de 10 arcanes supplémentaires incluant la Roue de Fortune jusqu’au Soleil. Du point de vue de la numérologie, ce cycle commence par le nombre 10, mais il faut appliquer la règle des correspondances numériques qui réduit chaque nombre à leur unité afin de prendre la mesure de leurs énergies.

Toutefois, les dizaines (10 à 21) signalent un niveau de complexité plus élevé dans cette partie de l’évolution du Fou, ce qui les diffère des chiffres de 1 à 9.

Par conséquent, pour l’âme qui chemine, cela signifie plus de défis, plus d’épreuves, mais aussi plus de prises de conscience, donc plus de leçons à apprendre et à intégrer. Ainsi, le chemin lunaire marque la vie intérieure du Fou, soit l’influence de ses choix, de ses décisions et de ses croyances.

En ce sens, le chemin lunaire semble plus difficile à surmonter que le chemin solaire. Heureusement, les rencontres du Fou sur le chemin solaire l’ont préparé pour cette partie du voyage.

La lumière au bout du tunnel

Comme vous l’aurez remarqué, le chemin lunaire ne se termine pas avec la Lune, mais avec le Soleil. En effet, le Soleil représente l’état de conscience du Fou qui atteint l’Éveil, le but ultime de toute âme qui chemine. L’Éveil marque le jalon le plus élevé de l’évolution du Fou. Ultimement, c’est la récompense du Fou qui a surmonté toutes les épreuves du chemin lunaire. 

Les arcanes de transition

Par ailleurs, le Jugement et le Monde complètent le chemin cosmique tout en apportant une autre dimension à son cheminement. Au stade du Jugement, tout comme son appellation l’indique, le Fou doit faire un bilan de son évolution pour préparer la suite des choses.

Ensuite, ce bilan va amener le Fou à choisir un nouveau chemin. Il sera prêt pour l’ultime passage vers la Source. Toutefois, il prendra le temps de célébrer sa vie et ses réalisations avant de franchir le portail pour un autre monde.

Une analogie des cycles de vie

Avant d’aller dans le détail du chemin cosmique du Fou, il est important de souligner que le cheminement du Fou est une analogie de l’incarnation de l’âme dans la vie terrestre. Ainsi, lorsque le Fou procède à son jugement, et traverse ensuite le portail du Monde, on peut y voir une analogie sur la fin de la vie terrestre pour l’accès à l’autre monde. Ultimement, il prépare son retour dans une nouvelle incarnation. On parle du mythe du héros, et non de la vraie vie.

Dans la pratique, tout particulièrement dans une lecture de tarot, cette analogie s’applique aux changements de cycles, car nous traversons plusieurs cycles dans une vie. Alors, l’apparition du Jugement ou du Monde ne saurait référer à la mort prochaine, mais plutôt à l’aboutissement d’un cycle, et à la préparation pour un prochain cycle. C’est important de faire la distinction.

Le chemin cosmique du Fou en détail

Le chemin cosmique se distingue de l’Odyssée du Fou, car il propose une interprétation par carte seule ou par groupe de cartes. Il faut voir chaque groupe comme une étape cruciale dans le cheminement du Fou.

Le chemin solaire construit l’identité du Fou

le-fou-du-chemin-cosmique
L’incarnation

Le Fou arrive dans le monde terrestre pour y cheminer, y apprendre ses leçons jusqu’au retour à la source.

Les ressources

Lors de ses 2 premières rencontres, le Fou reçoit ses outils qui l’aideront à cheminer dans la vie. Le Magicien lui offre des talents et des outils pour manifester ses œuvres, et des moyens de communication avec la Source. La Grande Prêtresse lui apprend à puiser dans sa sagesse intérieure grâce à l’intuition.

Magicien-Grande Pretresse
imperatrice-empereur-hierophante
L’Éducation

Le Fou rencontre ses parents, l’Impératrice et l’Empereur, ainsi que son professeur, l’Hiérophante. Ces cartes représentent l’éducation qu’il reçoit pour affronter le monde.

La quête

À ce stade, le Fou sort de sa zone de confort. Il vit ses premiers amours et se libère de l’emprise de ses parents pour partir à la conquête du monde et de lui-même. Cependant, les choses vont changer bientôt pour lui.

D’ailleurs, l’adage dit que quand l’élève est prêt, le Maître apparaît. Donc, l’Ermite arrive pour éclairer le chemin du Fou qui s’apprête à emprunter la voie difficile de l’évolution personnelle et spirituelle. C’est la fin du chemin solaire.

amoureux-chariot-force-ermite

Le chemin lunaire le prépare à l’état d’Éveil

roue-de-fortune
Le basculement

Le Fou bascule dans le chemin lunaire avec la Roue de Fortune. Ainsi, l’évolution du Fou augmente en complexité. D’ailleurs, on entre dans le registre des dizaines en numérologie.

La réflexion

À cette étape, le Fou apprend le pouvoir du raisonnement. Avec la Justice, il apprend à établir les faits et à penser avec justesse. Ensuite, le Pendu lui montre à voir le monde sous différents angles, mais aussi à vivre avec l’inconfort. Il en aura besoin.

justice-pendu
Les épreuves

Là commencent les difficultés. Le Fou fera face à beaucoup d’épreuves qui le prépareront à accéder à l’Éveil. Ça ne sera pas facile. Cependant, il recevra de l’aide pour traverser cette phase difficile.

Ainsi, la Mort, le Diable, la Tour et la lune briseront tour à tour les travers du Fou : son ego, ses dépendances, ses fausses croyances, et ses peurs. Toutefois, la Tempérance se glisse après l’arcane de la Mort pour lui offrir protection et modération. Après le Diable et la Tour, l’Étoile viendra lui apporter un baume, un moment de répit avant de traverser la dernière épreuve avant l’Éveil.

L’Éveil

C’est l’éclatante victoire du Fou après les épreuves, mais aussi l’élévation de sa conscience. Il atteint l’Éveil après avoir relevé les défis de son évolution.

le-soleil
jugement-monde
Le passage

Ensuite, à ce stade, le Fou est à la croisée des chemins. Le Jugement l’aidera à faire un bilan de sa vie, et à choisir sa prochaine mission, puisque le Fou est devenu un guide non seulement pour lui-même, mais aussi pour les autres. Alors, il pourra goûter à la joie du plein accomplissement avant de traverser le portail qui le reconduit à la Source, et à son prochain cycle.

Intégrer le chemin cosmique du Fou

Comme vous pouvez le constater, c’est une autre façon d’interpréter l’Odyssée du Fou. Cette façon de raconter son cheminement aide grandement à saisir les énergies des arcanes majeurs. Donc, il est plus facile de retenir le sens général des cartes. Par la suite, on peut y greffer des significations plus détaillées au fur et à mesure que l’on prend de l’expérience avec la lecture des cartes.

Évidemment, le chemin cosmique du Fou ne raconte pas tout sur les arcanes majeurs. En fait, il active l’intuition pour approfondir les cartes. Il crée une base mémorielle de ses cartes. Il ne tient qu’à vous d’y greffer des interprétations supplémentaires.

En vérité, le fait de raconter une histoire avec les cartes est une technique efficace et facile pour apprendre les cartes de tarot sans avoir à apprendre des définitions par cœur. Et c’est beaucoup plus puissant pour activer l’intuition.

D’ailleurs, pour vous aider à retenir le sens du chemin cosmique du Fou, je vous ai préparé un aide-mémoire et aussi un exercice facile qui vous permettra d’associer un sens à chacune des cartes. En vous inscrivant au Tarotiel, vous pourrez télécharger ce document.

Les abonnés du Tarotiel reçoivent en primeur des ressources gratuites à télécharger et les tarots lunaires.

Abonnez-vous à mon infolettre Le tarotiel pour ne rien manquer sur le tarot

et obtenez votre exercice POUR APPRENDRE LE CHEMIN COSMIQUE DU FOU

En attendant, si vous le voulez, dites-moi dans les commentaires si cela vous aide à mieux comprendre l’histoire du Fou et le sens général des arcanes majeurs.

Sur ce, que la lumière du tarot vous accompagne !

  • Je suis nouvelle et apprend doucement le tarot. En lisant ce chemin du fou, je me rends compte que ca me parle bien. Je vous remercie pour cette approche.

  • Exercice très interressant! effectivement cela nous apporte réflexion et aide à la mémorisation vue sous un autre angle …j’ai bien aimé merci Annie

  • C’est fascinant ! Que de correspondances avec nos chemins de vie. J’aime tellement votre approche du tarot. Merci Annie.
    Audrey

  • Bonjour…oui ça aide j’aime bien ce cheminement expliqué comme ça…en revanche j’ai plus de mal à saisir le sens de l’exercice…je vais me pencher un peu plus dessus…j’aime souvent votre approche du tarot en fait

    • Bonjour, en fait, l’exercice n’est qu’un moyen de connecter avec une des nombreuses interprétations que l’on peut faire avec les arcanes majeurs. En répétant les étapes du chemin, ça ne fait qu’aider à placer les arcanes selon cette logique, mais ça ne change à rien aux sens que l’on donne aux cartes. Cependant, on peut noter que le sens des cartes ont rapport avec les étapes. C’est une autre manière de connecter avec les cartes, tout simplement. En lisant les significations, vous êtes obligée de réfléchir aux énergies des cartes.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Libérez la Grande Prêtresse en vous !

    Et lisez les 78 cartes de tarot intuitivement, en toute confiance.

    >
    Success message!
    Warning message!
    Error message!