Avez-vous de l’intuition ? - TarotSphères

Avez-vous de l’intuition ?

J’aime bien la définition de l’intuition que donne le site IRIS, spécialisé dans le développement de l’intuition, à ce sujet :

« Certains la définissent comme une certitude, une conviction, une évidence, qui peut prendre la forme d’une sensation, d’un ressenti. D’autres la perçoivent comme une petite voix, une sorte de sagesse intérieure. Les créatifs parlent d’inspiration. Pour les scientifiques, c’est l’ « Eurêka ! », la révélation, l’éclair de génie. Avoir du flair, faire appel à son instinct ou à son sixième sens, écouter son cœur... »

Et encore :

« L’intuition vient des mots latins in (en, dans) et tueri (regarder attentivement, contempler). Intueri signifie donc l’acte de regarder attentivement à l’intérieur de soi, voir de l’intérieur. »

Plus loin :

« Dans le dictionnaire, l’intuition est définie comme une « connaissance soudaine, spontanée, indubitable », une « connaissance directe, immédiate de la vérité, sans recours au raisonnement, à l’expérience ». Elle désigne le pressentiment de ce qui est ou doit être, l’acte de percevoir ce qui nous est inconnu, sans pouvoir l’expliquer ou l’argumenter. »

Ces quelques notions définissent assez bien l’intuition telle que je la vis dans ma vie de tous les jours, mais plus spécifiquement pendant une lecture de tarot.

En effet, lorsque je regarde une carte de tarot, je plonge dans sa sagesse et je tente de connecter ce savoir avec ma sagesse intérieure, et par le fait même, la Conscience Universelle se connecte en même temps. C’est une relation tri-unitaire.

L'intuition est une faculté spirituelle, et n’explique pas, mais simplement montre la voie.

Florence Scovel Shinn, artiste américaine

L’intuition : est-ce donné à tout le monde?

Oui, tout à fait! Tout le monde possède cette capacité innée de percevoir cette forme d’information. La différence entre celle qui se dit non intuitive et celle qui se sait intuitive est tout simplement la conscience de ce fait en elle. Celle dernière sait qu’elle est intuitive et se sent connectée à cette faculté. Elle « écoute » son intuition, car elle sait que son intuition lui parle.

Le simple fait de douter de son intuition, nous empêche de l’entendre.

L’intuition dans le tarot

Comment se manifeste l’intuition dans le tarot ?

Wikipedia réfère au chercheur, Herbert Simon qui affirme que l'intuition fonctionne ainsi : « la situation (la situation du consultant) fournit un indice (un symbole sur la carte de tarot) ; cet indice donne à l'expert (le tarologue) un accès à une information stockée dans sa mémoire (une expérience en lien avec le symbole), et cette information, à son tour, lui donne la réponse. L'intuition n'est rien de moins que de la reconnaissance. »

À mon avis, cet énoncé est partiellement vrai puisqu’il manque un facteur pour que l’intuition soit complète : la complicité de l’Univers. En effet, comme je l’expliquais dans un billet précédent sur les énergies du tarot, nous sommes constamment connectées aux ondes environnantes, et lorsque nous interrogeons le tarot, nous nous mettons en résonance avec ces fréquences qui vibrent en harmonie avec la situation présente.

Comment développer son intuition

C’est par l’observation que nous développons notre intuition. Comme c’est une forme de connaissance qui nous vient de la Conscience universelle en connexion avec notre ressenti, il faut apprendre à être aux aguets de cette information. Cependant, il faut savoir repérer l’intuition brute parmi le bruit incessant de notre univers mental.

En effet, nous produisons environ 60 000 pensées quotidiennes, alors on peut ressentir un véritable défi quand vient le temps de reconnaître une intuition. Notre intellect voudra prendre le dessus afin d’analyser cette information soudaine et différente de celles qui proviennent de notre bavardage habituel. Notre travail consiste donc à mettre notre mental de côté pour laisser toute la place à notre intuition.

Deux sortes d'exercices

Alors c’est faisable et je vais vous partager mes trucs. Toutefois, sachez que je ne vais donner que celles qui s’accordent avec le tarot et que je connais bien. En effet, l’intuition est un vaste sujet qui touche plusieurs aspects de la vie. Donc, pour simplifier, je vais m’en tenir aux approches qui ont fait leurs preuves avec le tarot.

Ainsi, je vous propose deux types d’exercices pour développer votre intuition et savoir la reconnaître. Le premier consiste à développer votre intuition au quotidien en prenant l’habitude de noter dans un journal les éléments qui sont susceptibles de faire partie de votre processus intuitif. Par la suite, dans un deuxième type d’exercices, on va appliquer un processus directement avec les cartes de tarot.

Prendre conscience des pensées nouvelles, dérangeantes, furtives ou intrigantes

Pour cela, je vous propose d’utiliser un journal, soit votre journal de tarot ou un journal personnel dans lequel vous allez consacrer une section aux pensées intuitives. Conservez près de vous un cahier de notes, physique ou virtuel, prêt à être utilisé.

1

Écrivez vos rêves

Les rêves nous renseignent souvent à propos d’une information dont nous devons tenir compte. Par exemple, si vous rêvez à une personne que vous n’avez pas vu depuis longtemps, il peut s’agir d’un message vous avisant de l’appeler ou que quelque chose d’important se passe à propos de cette personne.

En écrivant votre rêve, vous ne perdrez pas de vue cette information. Si des événements surgissent et confirment que vous avez eu une intuition, le fait d’avoir consigné l’information perçue dans votre rêve vous permettra de comprendre de quelle façon votre esprit communique cette intuition. Cependant, si ce rêve est lié à un autre processus de votre cerveau, vous le saurez aussi puisque rien ne se produira. Si vous ne l’écrivez pas, vous ne pourrez faire la différence.

Par ailleurs, l’information perçue peut avoir été mal interprétée. Ce n’est pas grave, mais en l’écrivant, vous saurez à la longue ce que veut dire cette façon de rêver pour vous. Il est donc important de consigner la nouvelle interprétation.

2

Notez vos
ressentis particuliers

Par ailleurs, l’intuition peut se manifester par une sensation physique. Il peut s’agir d’un frisson, d’une impression de déjà-vu, d’un sentiment étrange. Alors, écrivez dans quelles circonstances ceci s’est manifesté, le lieu et l’heure de ce ressenti. Si vous croyez connaître la raison de ce ressenti, écrivez-le pour être en mesure de le comparer aux événements qui confirmeront ou non votre ressenti dans les jours ou les semaines suivantes.

Mais mon expérience personnelle m’a appris que les événements se produisent plus souvent dans les jours qui suivent et peuvent s’étirer parfois jusqu’à quatre semaines. Vous verrez selon votre expérience personnelle.

3

Consignez vos 
pensées furtives

Aussi, les intuitions se présentent très souvent sous la forme de pensées furtives. En effet, elles surgissent dans notre esprit en tout temps, peu importe l’activité que vous faites. Une des caractéristiques particulières des pensées furtives c’est qu’elles sont toujours différentes de votre discours mental du moment. Et elles ne durent qu’une fraction de seconde. Notez ces pensées inhabituelles ou furtives.

Par exemple, si l’image d’une personne que vous n’avez pas vue depuis longtemps apparaît dans votre esprit (comme pour le rêve, par exemple), notez-le tout de suite. Si vous avez des nouvelles de cette personne, peu importe si ces nouvelles viennent de la personne elle-même ou d’une tierce personne, écrivez-le avec la date et l’heure.

Aussi, j’ai appris à prolonger les pensées furtives en les maintenant dans ma pensée lorsqu’elles surgissent. J’essaie alors de voir comment je me sens. Si vous y arrivez, et vous y arriverez à force d’en prendre conscience, ça peut être utile de noter ces sensations et de les comparer avec l’événement qui confirme votre intuition.

Toutefois, il se peut que vous n’ayez jamais de nouvelles, mais ça ne veut pas dire que vous n’avez pas connecté une fraction de seconde avec cette personne.

4

Écrivez vos synchronicités

Les synchronicités sont des phénomènes qui se présentent sous la forme d’une manifestation simultanée de deux événements liés par le sens, et non par une cause. Par exemple, lorsqu’un objet particulier qui retient votre attention apparaît plusieurs fois dans la journée. Ou qu’un appel téléphonique se produit au moment où vous pensez à la personne qui vous appelle. Ou encore qu’une pub, un article de blogue ou une émission télévisée apparaisse concernant une question que vous vous posez dans la tête depuis quelque temps.

Ces synchronicités vous indiquent que votre subconscient est au travail. Il tente de vous signaler quelque chose, ou il est en train de vous connecter à une solution que vous cherchez depuis longtemps, pour ne nommer que ces exemples.

5

Rapportez 
vos pressentiments

Je mets dans cette catégorie les sensations de type prédiction. Si vous ressentez que quelque chose ne va pas, vous avez probablement raison. Vous êtes en train de recevoir un signal qui vous avertit de quelque chose. Notez-le, car souvent les pressentiments s’effacent de notre mémoire aussitôt qu’ils apparaissent.

6

Méditez

La méditation permet le travail de la conscience, tout particulièrement la méditation de la pleine conscience. Cependant, les méditations corporelles comme le yoga, le gi gong et le Taï chi nous relient davantage à nos sensations. À la longue, on connecte de plus en plus efficacement avec nos sensations corporelles. Ceci permet de ressentir celles qui nous envoient un message particulier qui prend la forme d'une intuition.

En clair, l’idée derrière ces exercices, c’est d’apprendre à distinguer les intuitions de votre verbiage mental, et de prendre conscience de la forme que prend votre intuition en vous. Plus vous allez prendre conscience de ce travail de votre subconscient et plus vous allez vous sentir connectée.

Par ailleurs, vous allez vous rendre compte que vous percevez sans doute plusieurs phénomènes intuitifs, mais vous n’en aviez pas conscience jusqu'à maintenant. Ceci vous rassurera quant à vos capacités intuitives.

Exercices avec le tarot

Pour lire le tarot avec son intuition, il faut faire abstraction de son intellect. Il ne faut pas analyser ce que l’on voit. En effet, il est préférable de noter tout ce qui vient à notre esprit sans se dire que ça n’a pas de sens, que ça n’a rien à voir avec cela, etc. À partir du moment que vous jugez ce que vous voyez, vous empêchez votre intuition de se manifester.

Journal de tarot

Évidemment, j’en parle souvent, mais le journal de tarot est l’outil le plus efficace pour apprendre le tarot intuitif. En effet, c’est le meilleur moyen de mesurer vos progrès et d’intégrer dans votre mémoire les notions que vous apprenez. De plus, il est prouvé que le simple fait d'écrire permet à votre cerveau de mémoriser la nouvelle information.

Tirage une carte par jour

Voici l’exercice le plus efficace pour aider à connecter d’une façon intuitive et personnelle avec le tarot. 

L’idée n’est pas de tout noter ce que vous voyez,

mais de noter ce qui vous frappe le plus.

  • 1
    Pigez une carte en lien ou non avec une question. Et notez ce qui vous vient à l’esprit en observant cette carte. Surtout, ne jugez pas les idées qui vont surgir.
  • 2
    Ensuite, notez le sens que ces symboles ont pour vous. Dans l'exemple plus bas, je vois la paix se manifester. Est-ce la résolution d’un conflit ? Est-ce le calme qui revient dans ma vie à la suite d’une période houleuse ? Notez ce qui vous vient spontanément à l’esprit.
  • 3
    Par la suite, sortez un livre de définition sur le tarot et lisez-les. Tentez de découvrir laquelle, parmi ces définitions, résonne le plus en vous, et notez-le dans votre journal avec vos aperçus. Ensuite, attendez les événements.
  • 4
    Dès que vous sentez que l’événement en lien avec la carte se produit, retournez à votre journal et notez-le. Ensuite, comparez avec vos écrits. Souvent, vous constaterez que votre ressenti n’a eu besoin que d’un petit coup de pouce ou d’une précision.

Voici un exemple du repérage des symboles et le sens que je leur donne :

L'As de Coupes

Repérez ce qui vous frappe le plus dans l'As de Coupes
et notez ce que ça signifie pour vous

La feuille d’olivier = paix

La colombe = paix

La coupe qui sort de l’eau = manifestation

Les lotus = des fleurs sacrées

Exercice d’association

Cet exercice permet d’associer les cartes de tarot avec des personnes ou des événements qui évoluent autour de vous. Je vous en propose deux versions.

Première version

Pigez une carte de tarot et observez-là attentivement. Ensuite, prenez un livre et lisez sur ses définitions. Tout en lisant, essayez d’associer une des définitions que vous lisez avec un événement ou une personne en particulier qui vous vient à l'esprit.

Par exemple :

Dix de Bâtons

Ça vous rappelle une  situation de  burn-out que vous avez vécue.

Deux de Coupes

Vous avez trinqué avec votre boss pour fêter la signature d’un contrat.

Le Diable

Ça vous rappelle une relation dans laquelle
vous vous êtes sentie très prisonnière et très dépendante.

Ainsi à la longue, vous allez de plus en plus associer une définition avec des situations ou des personnes réelles. Sans effort, votre mémoire va commencer à enregistrer ces informations. Alors, vous êtes prête pour la deuxième version.

Deuxième version

À chaque fois que vous écoutez ou lisez les nouvelles, essayer d’associer la situation présentée avec une carte de tarot. Faites-le de mémoire [d’où l’importance de la première version].

Conflit

Chaque fois que je vois Donald Trump, je vois le Cinq d'Épées.

Charité

Quand j’entends parler de redistribution de la richesse, je vois le Six de Pentacles.

Accomplissement

Quand on parle d’une personnalité connue, âgée et prolifique qui vient de mourir, je vois le Dix de Pentacles.

Vous saisissez le principe. Le but est de vous aider à associer automatiquement une carte de tarot à une situation. Plus vous allez faire cet exercice, et plus vous allez développer votre capacité à relier des cartes à votre intuition pendant une lecture de tarot.

Et la providence s’en mêle aussi

Quelque chose de magique se produit lorsque l’on s’engage définitivement envers une pratique : la providence se met de la partie aussi. Toutes sortes de choses arrivent dans votre vie, des événements qui ne se seraient pas produits autrement, et ce, pour vous aider à progresser ou à répondre à vos questions.

Autrement dit, la décision de s’engager prend la forme de toute une série d’événements suscitant toutes sortes d’incidents imprévus, de rencontres et d’assistance matérielle dont aucune personne n’aurait pu rêver. L’Univers vous aide à cheminer dans votre apprentissage.

Avoir foi en ses capacités

Quelle est la meilleure façon d’avoir foi en son intuition ? Comment savoir que l’on peut vraiment se fier à son intuition ? Il n’y a qu’une seule bonne réponse à ces questions : avoir la foi. Je sais, ce n’est pas tellement rassurant et pragmatique comme réponse, mais c’est important de comprendre que la seule manière que vous pourrez donner votre confiance en vos capacités c’est justement de vous faire confiance. C’est donc une question de foi, rien d’autre.

Mais à la longue, l’expérience vous démontrera que vous pouvez faire confiance en vos ressentis, donc je n’ai pas de moyens méthodiques à vous donner pour mesurer la véracité de vos intuitions mis à part les exercices que je vous suggère. En effet, comme je le mentionne plus haut, vos observations vous apprendront à mieux connaître les façons que vous recevez «l’information de l’Univers et de vos tripes».

D’ailleurs, j’ai dû moi-même passer par cette phase d’acceptation. J’ai dû apprendre à avoir foi en mes intuitions. Voici dans l’encadré, un fait vécu pendant une lecture de tarot qui m’a démontré la puissance de l’intuition.

Anecdote

Un jour, j’ai dû répondre aux questions d’une cliente concernant ses difficultés maritales. Elle voulait comprendre ce qui affectait sa vie de couple. Alors, j’ai pigé quatre cartes. La première commençait par le Six de Coupes, la carte de la nostalgie, de la naïveté et des souvenirs d’enfance. Cependant, cette carte contrastait fortement avec les trois autres suivantes. Je me demandais bien pourquoi. Je n’arrivais pas à interpréter cette carte. Alors, j’ai décidé de passer par-dessus et de m’attarder sur les trois autres pour y revenir plus tard. 

Mais j’avais beaucoup de difficulté à lire mes cartes. Donc, j’ai compris que je devais revenir sur le Six de Coupes. J’ai demandé à la cliente de me laisser quelques secondes afin que je puisse méditer sur cet arcane. Cela voulait dire pour moi que je la regardais attentivement en faisant taire mon esprit. En faisant le vide, tout en observant la carte, je voulais voir ou plutôt ressentir ce qui monterait.

Soudain, une image s’est fortement imposée. Sur cette carte [sur le jeu RWS], un homme monte la garde autour de la maison (voir dans le cercle blanc). J’ai alors senti une vague monter en moi et aussi un grand malaise. J’ai tout de suite pensé inceste, mais je n’arrivais pas à le dire à ma cliente. Et de plus, je me disais que ça n’avait pas de bon sens de penser ça. C’était mon esprit rationnel qui tentait de banaliser mon intuition. Alors, la cliente m’a regardé et m’a dit : « dis-le, n’aie pas peur, dis-le ! ». Je lui ai donc avoué que je voyais de l’inceste dans la carte, et elle m’a confirmé qu’elle a, en effet, subi six années d’inceste par son père. 

Six années comme dans le Six de Coupes. À partie de cet instant, tout s'est débloqué, j’ai pu lire la suite des cartes, car tout s’expliquait avec cette révélation.

Alors, comme vous pouvez le constater, dans cette expérience, j’ai donc fait face au côté obscur du Six de Coupes. Ce fut si soudain et si fort que cela m’a ébranlée pendant quelque temps. Mais en même temps, j’ai su que je pouvais vraiment faire confiance en mon intuition.

Conclusion

Dans ce billet, j’ai défini l’intuition comme la science et le dictionnaire la définissent, c’est-à-dire comme une certitude, une conviction, une évidence, ou une sensation, un ressenti, mais aussi comme une petite voix, et une sorte de sagesse intérieure. Plus spécifiquement, j’ai associé aussi à l’intuition la part active de la Conscience Universelle, la Sagesse Divine ou peu importe le nom que vous donnez à cette réalité qui nous dépasse, mais qui est toujours connectée à nous. C’est dans cette relation tri-unitaire que se manifeste l’intuition dans le tarot.

J’ai tenté de vous convaincre que l’intuition fait partie de nous tous, sans exception, et que nous pouvons développer notre intuition sans problème.

De plus, je vous ai suggéré des exercices qui activent votre intuition de façons directes et indirectes, mais qui ouvriront cet espace en vous.

Et si ça vous tente d’aller plus loin, je vous invite à essayer de faire ce tirage de tarot pour vous aider à connecter avec votre intuition.

Aussi, pour approfondir vos lectures sur l’intuition, visitez le site du magazine Esprit et science métaphysiques. Ils ont publiés plusieurs billets sur ce sujet.

Je vous invite à me faire part de vos questions ou commentaires au bas de cette page sur l'intuition. Est-ce que l'intuition est un problème pour vous? Comment le vivez-vous?

Apprenez à lire le tarot en 7 étapes faciles.

 Téléchargez GRATUITEMENT le mini-guide 

Les 7 étapes faciles pour
lire le tarot pour soi

et connectez à l'énergie du tarot dès maintenant !


>