Cet article a été publié dans le Tarotiel du 2 octobre 2020.

Ce que l'homme n'apprend pas par la sagesse, il l'apprend par la souffrance.

Proverbe turc

Ça fait un bail n’est-ce pas ? J’ai pris une longue pause de cette infolettre pour réfléchir, et pour changer des choses. Ce n’est même pas cliché, mon conjoint et moi avons carrément changé de vie, et on espère pour le mieux. Ce virus a ébranlé les bases de notre vie, et nous avons dû agir en conséquence pour nous adapter.

D’ailleurs, qui n’a pas été bouleversé par la pandémie cette année ?

Et comment peut-on associer le tarot avec cet événement qui joue avec nos nerfs comme pas possible ?

Un arcane résume à lui seul ce qui nous arrive : la Tour !

la-tour

En effet, la Tour s’est imposée en éjectant son Empereur qui devait célébrer son anniversaire cette année. Et l’ego de l’Empereur en a pris pour son rhume, pour ne pas dire son coronavirus, car l’année 2020 lui était consacrée en raison de l’influence du chiffre 4 (2+0+2+0=4). Or, l’éclair divin a fait voler en éclat les ambitions de l’Empereur pour mettre la Tour 16 (4 x 4) en évidence.

D’ailleurs, regardez de plus près le sommet de la Tour sur la carte. Elle est coiffée d’une couronne, et c’est cette couronne qui a été frappée par l’énergie divine. N’est-il pas extraordinaire de constater que les Empereurs que nous sommes avons été frappés au cœur (« cor » en latin) de nos vies par une autre couronne de type viral, le corona-virus (corona = couronne) 

Ce virus, aussi petit soit-il, a trouvé le moyen de mettre à genoux un empereur qui se croyait au-dessus de la nature, par sa redoutable efficacité. Quelle leçon d’humilité !Mais poursuivons notre analogie avec le symbolisme de la Tour.

D’abord, le symbole de la couronne nous renvoie à la notion de royauté. Mais au-delà de son sens terrestre, la kabbale nous enseigne que nous aspirons à la royauté céleste sur le plan spirituel, où nous serons tous couronnés au bout de notre pèlerinage sur le plan terrestre. D’ailleurs, le Dix de Pentacle du Tarot Classique illustre le symbole de l’Arbre de vie qui est lui aussi coiffé à son sommet de la couronne Kether qui se situe à la porte de l’infini. Alors, la couronne de la Tour sera remplacée par l’auréole de la Tempérance, des Amoureux et même du Pendu.

le-pendu

En effet, le Pendu nous invite à renverser complètement notre rapport au monde si nous voulons survivre aux défis du 21e siècle. En addition, la Tour nous avertit avec force que la couronne « corona-virus » n’est que le début des nombreuses vagues bouleversantes qui risquent de déferler sur nos vies si nous ne changeons pas nos habitudes. D’ailleurs, on distingue de plus en plus la vague des changements climatiques qui avancent dangereusement à l’horizon.

Difficile à lire n’est-ce pas ? Tout aussi difficile est le message de la Tour dans une lecture de tarot. Et si elle a détrôné l’Empereur en 2020, c’est que son message pour nous est sans ambiguïté. 

La Tour apparaît dans le tarot lorsque nous bâtissons nos vies sur de mauvaises bases, de fausses croyances et des valeurs douteuses pour remettre les Empereurs que nous sommes à notre place. Si nous nous croyions tout-puissants et libres de conquérir le monde sans aucune limite, celle-ci nous a durement rappelé notre fragilité.

l-etoile

Cependant, l’Étoile, la carte qui suit la Tour, nous offre l’espoir d’un dénouement heureux puisqu’elle nous attend au bout de ce tumulte afin de mettre un baume sur nos blessures. Nous pourrons alors aspirer à un futur meilleur. Mais nous ne serons pas encore tout à fait au bout de nos peines, car la nuit perdure encore, et nous devrons faire des choix difficiles avec la Lune.

(Cliquez sur les images pour accéder à leur page.)

la-lune

Cette histoire de tarot nous ramène donc à notre capacité à faire des choix judicieux dans notre vie. Et c’est là que résident les difficultés, car mon expérience de tarologue m’a démontré qu’il nous est très difficile de faire des choix bienveillants pour nous-mêmes. En effet, peu importe notre degré d’ouverture, notre compréhension des lois de la vie, et des lois spirituelles, nous peinons à faire des choix courageux, en cohérence avec nos valeurs.

D’ailleurs, sachez que le mot « courage » vient de la racine « cor » en latin, qui veut dire « entrailles, cœur ». Et la racine « cor » construit le mot cor-ona. Alors, nous devons trouver le courage de l’Empereur pour conquérir nos terres intérieures labourées par des valeurs nobles.

Ce n’est qu’à cette condition que nous pourrons faire des choix qui nous permettront de construire nos vies sur de nouvelles bases, plus solides et plus en harmonie avec nos valeurs les plus chères, mais aussi avec le monde qui nous entoure. Nous serons alors couronnés parce que devenus dignes de notre royaume terrestre, et deviendrons maîtres de nos vies, ou Empereurs !

D’ailleurs, le grand maître Yeshua (Jésus) n’a-t-il pas déclaré « Bienheureux les pauvres (en manque de spiritualité) en esprit (en pleine conscience), car c’est à eux qu’est (état d’être) le royaume des cieux ».

Abonnez-vous à mon infolettre pour en savoir plus sur le tarot

Et téléchargez gratuitement votre aide-mémoire des cartes mineures en un clin d'oeil

>