Dans ce billet, nous allons explorer les énergies du chiffre 2 qui se déploient dans le tarot avec les cartes majeures et mineures. En effet, le chiffre 2 prend plusieurs formes pour illustrer les principes de la dualité dans le tarot.

Les « Deux » dans le tarot

En effet, nous vivons dans un univers de dualité. D’ailleurs, le deuxième acte de la genèse biblique repose sur la distinction entre le monde du non manifesté, qui est le monde en potentiel ou la source divine, et le monde du manifesté qui devient le monde de la matière. Ainsi, toutes les formes de la dualité reflètent cette apparente séparation : le blanc et le noir, les forces positives et négatives, les unions, les séparations, les conflits, les choix, les dilemmes, etc.

Le chiffre 2 dans la kabbale = réceptivité

Tout d’abord, le chiffre 2 exprime la réceptivité avec la Grande Prêtresse. Dans cet arcane, le « 2 » favorise les échanges entre le maître et l’aspirant initié, cette relation privilégiée qui permet à l’érudit de transmettre ses savoirs, ses secrets, son héritage. Ainsi, on attribue à la Grande Prêtresse la lettre kabbalistique Beth qui représente principalement la réceptivité, le réceptacle, ou la maison dans le sens spirituel du terme.

Par conséquent, les énergies du « deux » opèrent lorsqu’il y a communication, et un réceptacle pour recevoir cette communication. On peut affirmer que la Grande Prêtresse reçoit les informations transmises par le Magicien qui représente l’unité du « 1 ». Ainsi, le chiffre 2 traduit une grande sensibilité chez la Grande Prêtresse ainsi qu’une affinité avec les mystères que la majorité craint d’explorer.

Le sens de la triade du chiffre 2 : Grande Prêtresse | Justice | Jugement

Cliquez sur l'image pour en savoir plus sur ces cartes.

grande-pretresse
grande prêtresse 2
la-justice
justice 11 (1+1) =2
Le-Jugement
jugement 20 (2+0) = 2

La correspondance numérique de la Grande Prêtresse est associée à la Justice 11 (1+1)=2 et au Jugement 20 (2+0)=2. En effet, le savoir intérieur est toujours lié à une recherche de vérité profonde, et un sens aigu de justice (Justice). De ce mouvement naît le besoin impératif de répondre à l’appel de sa vocation ou de sa mission de vie (Jugement).

De la réceptivité à la relation

Avec la Justice, les énergies du « 2 » dépassent le cadre de la réceptivité pour entrer en mode relation. La Justice établit une relation intime entre la notion de justesse et celle de la vérité. Le rôle de la Justice est de soupeser la connaissance avec soin pour en extraire sa valeur. Ainsi, la connaissance doit servir la vérité dans toute pensée, parole et action, ce qui explique la grande intransigeance de la Justice face aux faits et à ceux qui les rapportent.

En addition, la Justice entretient une relation fructueuse avec la 3e composante de la triade du « 2 », soit le Jugement 20.

Les correspondances numériques

En effet, pour comprendre la numérologie dans les arcanes majeurs, il faut ramener tous les nombres à leur plus simple unité. Cette opération crée les correspondances numériques. C’est la raison pour laquelle toute la numérologie du tarot se base sur les chiffres de 1 à 9. Visitez ce billet pour en savoir plus sur les correspondances numériques.

De la relation à la transmission

En effet, en érigeant la vérité comme valeur absolue, la Justice nous interpelle à la répandre ou à la défendre autour de soi, ou dans le monde, ce qui nous amène à faire des choix de vie conséquents. Le Jugement devient donc la courroie de transmission entre nous-mêmes et notre rapport au monde.

Ainsi, le « 2 » avec le « 0 » devient le symbole de la destinée de l’homme qui le conduit à faire des choix importants au potentiel infini. C’est la croisée des chemins, semblable au tournant de la Roue de Fortune (10x2)=20. Cette fois-ci, la relation entre le maître et l’aspirant initié s’élargit pour devenir une relation privilégiée entre le Fou/pèlerin et le monde dans lequel il évolue. Il est alors appelé à transmettre son héritage après en avoir évalué la justesse avec la Justice. C’est l’appel de sa mission.

Le chiffre 2 dans les arcanes mineurs

Les multiples formes de la dualité

Dans les cartes mineures, le chiffre 2 exprime toujours une relation plus ou moins difficile entre deux composantes. La dualité prend la forme concrète des choix possibles. En voici un aperçu.

Le dilemme du Deux d’Épée

L’ambiance nocturne du Deux d’Épée illustre un moment pénible, angoissant, mais qui porte aussi l’espoir de voir jaillir la lumière de l’aube à tout instant. Alors, le personnage du Deux d’Épée est confronté à la difficulté de prendre une décision, car il fait face à un dilemme. Il se sent prisonnier de son « hamster » mental qui ne cesse de ressasser les mêmes arguments. Ainsi, il oscille entre deux possibilités contradictoires comprenant toutes deux des désavantages, et il se sent incapable de trancher à la faveur de sa raison. Cependant, cette carte porte en elle la solution. Pour s’en sortir, il devra tourner son regard vers l’intérieur pour trouver des réponses. En effet, en suivant l’élan de son cœur, il pourra enfin résoudre son dilemme qui lui semblait sans issue.

Le partenariat du Deux de Coupe

Par ailleurs, le Deux de Coupe symbolise la célébration d’une entente, d’un partenariat ou d’une union : mariage, contrats d’affaires et financiers, accords entre amis, etc. Conséquemment, cette carte illustre la satisfaction d’avoir conclu un accord pour les deux parties, basé sur le désir d’atteindre le succès. Toutefois, la présence du lion ailé signale l’importance de la passion et du courage pour mener à terme ce projet, même si l’Univers conspire à sa réalisation. En effet, le caducée d’Hermès signifie l’union du ciel et de la terre, et l’éveil de la conscience cosmique, rien de moins, mais il ne faut pas confondre ce moment de joie avec le succès qui est à venir. Tout reste à faire, car cet engagement masque une certaine fragilité. Bientôt, la réalité testera la solidité de cet accord.

L'Hésitation du deux de bâton

D’autre part, le Deux de Bâton représente l’alter ego du Fou dans les cartes mineures, mais avec une différence notable : il hésite. Contrairement au Fou qui se lance dans le vide avec la naïveté du débutant, le Deux de Bâton oscille entre le choix de rester ou celui de s’élancer. Il prend le temps d’examiner la situation. Il prend conscience des gains qu’il pourrait obtenir en allant de l’avant, mais il hésite encore. Pourtant, il pourrait gagner gros s’il prenait son courage à deux mains pour se lancer dans l’aventure, mais il cherche ses véritables aspirations qui motiveraient son geste. Ceci lui donnerait l’énergie nécessaire pour se projeter vers un futur qu’il rêve d’accomplir.

Le choix du deux de Pentacle

Ensuite, le Deux de Pentacle raconte un problème de gestion de priorités qui occupe beaucoup de place dans notre vie et qui accapare beaucoup d’énergie et de temps. Ainsi, on se sent toujours sur le bord de perdre l’équilibre, mais l’on croit à tort ou à raison de ne pas avoir le choix de jongler avec les responsabilités et les activités incessantes. Alors, on ignore les dangers qui nous guettent à long terme à force de maintenir cette cadence, et l’on poursuit ses activités malgré tout. Cependant, cette carte nous invite à revoir nos priorités, et à faire un choix entre elles, afin de reprendre le contrôle de notre vie. D’ailleurs, si l’on ne peut se soustraire à nos responsabilités, elle mise sur l’adaptation et la résilience pour essayer de trouver un allégement de son horaire et de ses tâches.

Le message du chiffre 2

Conséquemment, les « deux » dans le tarot expriment très bien ce principe de dualité. Celle-ci se déploie dans la réceptivité ou le réceptacle de l’information, la relation entre deux concepts ou deux personnes, et la transmission entre soi-même et le monde qui nous entoure. Que ce soient dans les choix que nous ayons à faire, les dilemmes qui nous assaillent, les unions qui voient le jour, ou les conflits qui nous remettent en question, les « deux » influencent grandement notre cheminement. Ainsi, nous devons intégrer la leçon des « deux » si nous voulons passer à la prochaine étape. Parce que sans choix éclairés, il n’y aura pas de croissance dans le chiffre 3.

Que la lumière du tarot vous accompagne !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Libérez la Grande Prêtresse en vous !

Et lisez les 78 cartes de tarot intuitivement, en toute confiance.

Visionnez la première capsule du cours gratuitement !

>
Success message!
Warning message!
Error message!