Être ou ne pas être sur sa voie! - TarotSphères

Être ou ne pas être sur sa voie!

Avec les activités de Tarotsphères, j’enseigne le tarot comme étant un chemin de vie symbolisé par l’odyssée du Fou (première carte du tarot) incarné dans la matière. Nous sommes tous des Fous sur le chemin de notre réalisation personnelle.

Dans cette nouvelle catégorie Odyssée du Fou de mon blogue, je veux donner la parole à des passionnées du tarot afin qu’elles puissent s’exprimer sur leur propre cheminement de vie. Il existe peu de tribune où on peut parler ouvertement de spiritualité et de cheminement personnel. Donc, j’ouvre cet espace de témoignages pour en apprendre davantage sur ces personnes qui ont des valeurs profondes à partager, ou encore des talents particuliers qui peuvent nous être utiles dans notre odyssée personnelle. 

Je laisse donc la parole à Nadine…

Vous seule possédez la clé de votre destinée.

Bio

Je suis une femme d'origine Haïtienne. Je suis arrivée au Québec à l'âge de 3 ans. J'ai des dons de médiumnité, j'interprète les rêves, je fais de l'écriture automatique. Je suis une autodidacte. 


J'ai fait des études en bureautique et secrétariat dentaire, et je travaille comme préposée à temps plein depuis 30 ans. 

 

Ma quête personnelle m'a guidée vers de nombreuses formations. J'ai suivi des formations en hypnose de Guérison, en numérologie, en annales akashiques, avatar, bioanalogie, en écriture automatique inspirée, en techniques de fenshui, et de PNL. J'ai également fait de la reconnexion avec Eric Pearl. 

 

Par ailleurs, je viens de terminer mon cours en lecture de tarot intuitif avec Tarotsphères, et je suis présentement en formation en neurosciences avec Anick Lapratte. J'espère de tout cœur faire un changement de carrière pour accomplir ma mission de vie.



Nadine Daudier

Une recherche incessante

Je me suis cherchée intérieurement pendant une grande partie de mon existence, en fait, depuis mon enfance. Dès lors, je ne cesse de poursuivre intensément mon cheminement dans la spiritualité, surtout en prenant des formations en ligne ou autres, et en regardant des conférences communément appelées « webinaires », sur des sujets qui m'interpellent fortement.

Cette façon insatiable d'apprendre résonne-t-il avec vous? Ou, en êtes-vous encore, tout comme moi, à ce stade de découverte intérieure, sans jamais avoir trouvé sa voie, ou sans y trouver le courage de s’investir dans ce que l’on croit être l’appel de sa mission?

Je me suis souvent posé la question, « qu'est ce qui m'anime à l'intérieur », ou encore « pourquoi ai-je ce genre de comportement? Est-ce une blessure ou une fausse croyance que je cherche à comprendre et à guérir? » 

Prise de conscience

Une chose est certaine, je fais de la procrastination, et j'ai de toute évidence le syndrome de l'imposteur puisqu’après toutes ces formations, j’en suis toujours au même point. Je ne me sens pas encore assez prête pour me lancer ! En fait, j'ai envie de faire un parallèle avec le dicton « à la poursuite du bonheur », sans jamais l’atteindre, ce qui, pour moi, m'apporte un sentiment de sécurité dans cette recherche perpétuelle de connaissance.

Nous trouvons dans le dictionnaire Petit Larousse, pour ne citer que celui-ci, la définition du mot connaissance. La première phrase étant « Faculté de connaître, de se représenter, manière de comprendre, de percevoir. »

Ceci fait
BOUM
en moi !

Illumination

Alors se pourrait-il que ce soit une façon pour moi d’arriver à me reconnaître? Et peut-être que j'utilise, comme beaucoup d'entre vous, cette façon intuitive de me reconnecter avec moi-même, dans mon for intérieur? Ce point de vue intéressant résonne en moi ! 

D’une part, nous croyons à tort que la cause de nos malheurs vient de l'extérieur. Par exemple, « à cause du voisin, je ne suis pas heureuse », ou encore « si je suis comme ça (humeur), c'est la faute de mon employeur », ou « c’est à cause de mon père qui est alcoolique », ou bien « c'est héréditaire ou génétique ». 

Par ailleurs, on refuse de prendre les responsabilités de nos actions. L'être humain n’apprend pas facilement à se remettre en question. Donc, il a tendance à croire que ce n'est pas sa faute si ça ne marche pas, la faute revient aux autres…

Croire en son potentiel

D’autre part, nous n'avons pas appris à être en pleine conscience, et encore moins à être conscient de notre potentiel divin. Nous arrivons difficilement à identifier nos talents, et nos capacités incroyables et magnifiques. Quelle satisfaction d'accomplissement de soi que nous pourrions célébrer sur la route de notre croissance, si nous pouvions reconnaître chaque petite et grande victoire remportée!

Aussi, nous sommes les juges les plus sévères face à nous-mêmes, malheureusement ou heureusement selon la situation qui se présente. Mais quel que soit le chemin ou la route que nous choisissons d'expérimenter, nous devons se laisser porter sans jugement dans l'amour, et dans la lumière, avec cette sagesse qui nous habite.

J'aimerais terminer avec mon dicton : « Et n'oubliez pas, vous seule possédez la clé de votre destinée. »

Nadine Daudier

Annie Leblond

Fondatrice de Tarotsphères

Merci Nadine!

N’hésitez pas à laisser un commentaire à Nadine au bas de cette page pour l’encourager, ou pour exprimer ce qui a résonné en vous dans son témoignage.

Vous voulez télécharger le tableau des cartes lumières et obscures?

Abonnez-vous au TAROTIEL pour ne rien manquer des nouvelles sur le tarot. 
Et si vous êtes déjà inscrite, soumettez votre nom quand même pour accéder au document.

L'abonnement au Tarotiel ne vous engage en rien. Cette infolettre vous informe sur les actualités et l'apprentissage du tarot. Vous pouvez vous désinscrire en tout temps. Vos données de courriel sont conservées en toute confidentialité.

  • Claude dit :

    Félicitation !
    Claude

  • Lilianne dit :

    Quelle lecture intéressante. Si je peux t’encourager, je suis à redécouvrir ce qui m’habitait il y a au moins 30 ans… Et la question, pourquoi j’ai mis mes « dons » sur pause? J’ai l’intention d’ouvrir la porte et de jeter la clé.

  • Françoise Boulay dit :

    Bonjour Nadine . Merci pour ce beau témoignage . On me dit que j’ai des dons que je n’ai pas trouvés encore . Depuis l’âge de 17 ans que je cherche des façons d’améliorer ma vie et d’aider les autres . J’ai aussi fait beaucoup de formations et j’attends que quelque chose me parle . Entre-temps, j’enseigne aux adultes immigrants et je sais que je fais une différence . Alors, je continue d’avancer à petite vitesse et je sens que j’évolue . Comme toi , j’espère trouver ma mission de vie !

  • Nathalie Denis dit :

    Très beau texte Nadine !
    Bonne continuation pour atteindre ta mission de vie!

  • Susette Daudier dit :

    Mes félicitations!
    Tu es bien sur la voie. Ton cheminement et tes questionnements démontrent que tu as le souci de comprendre et connaître ce que tu véhicule. C’est tout à ton honneur!
    Nous ne pouvons pas donner ce que nous n’avons pas… Alors c’est très normal que tu cherches pour toi et pour les autres.
    Je suis fière de toi!
    Tu as fait beaucoup de chemin et c’est pas fini.
    Bonne chance pour la suite!
    Merci à Mme Leblond pour nous avoir donner l’opportunité de te lire !
    Susette

  • Sylvie dit :

    Bravo Nadine continue ton beau cheminement et ne cesse pas de rêve pour atteindre tes objectifs.

  • Kathy dit :

    Bravo Nadine quelle belle quête! Ca me parle beaucoup.
    30 ans, tu as l’air si jeune! ;0)

  • >